02-02-2012---Say-not-to-doping

Les coulisses de la vidéo Dis NON! au dopage de l’AMA

2 février 2012

[vimeo 35907358 w=860&h=484]

Trente secondes d’images; une bande sonore électropop décapante; douze sports et une douzaine de jeunes athlètes prometteurs filmés à Montréal, dans les installations de l’Université McGill, de l’UQAM, du Collège Jean-de-Brébeuf et de Tennis Montréal.

Lorsqu’on y pense, le concept est plutôt simple… mais quel résultat du tonnerre lorsqu’on le visionne! Cette courte vidéo, créée par l’agence de création TP1 et produite en collaboration avec Outan, nous fait vivre la poussée d’adrénaline ressentie par les athlètes dans le feu de l’action, mais transmet aussi le message que le réel exploit sportif passe par la détermination et l’esprit sportif, pas par le dopage.

Réalisé pour soutenir la campagne de l’Agence mondiale antidopage, TP1 avait comme défi de mettre de l’avant ce message essentiel sans adopter un ton négatif ou moralisateur. « La vidéo devait comporter une charge émotive, faire ressortir la passion de l’athlète pour son sport et promouvoir les valeurs de base comme l’esprit d’équipe, le respect et l’accomplissement personnel. Nous voulions aussi présenter un grand nombre de sports. Et tout cela devait être communiqué en très peu de temps », explique Grey Recanati, réalisateur chez TP1.

La vidéo devait en outre suivre et maintenir un rythme enivrant: la sélection musicale et le montage ont donc joué un rôle primordial dans la production. Trouver des candidats pour le clip a été facile étant donné le caractère de la ville: Montréal fourmille d’athlètes de divers niveaux et horizons et, avec ses nombreuses universités, la variété de sports qui y est représentée est assez phénoménale.

Outan a lancé le processus en filmant de courtes démos de sports individuels en même temps que Nicolas Leupi commençait à composer la bande sonore. Une fois la production véritablement en marche, il est devenu évident que le montage jouerait également un rôle crucial.

« La vidéo possède un rythme qui lui est propre », ajoute Karim Mallem, directeur artistique chez TP1. « Elle débute par des athlètes s’approchant de leurs marques. Nous les voyons ensuite en pleine exécution de leur discipline… puis savourer leur victoire une fois l’effort terminé. La vidéo fait aussi des transitions entre les divers sports présentés. Par exemple, alors qu’un joueur de volley-ball saute pour faire son service, le montage passe sur un joueur de tennis frappant sa balle. Ces rythmes sont ce qui donne du mordant à la vidéo. »

Ça ne manque pas de mordant, en effet! En fait, j’ai tellement aimé l’expérience que j’ai été un peu prise de court lorsque la vidéo s’est terminée aussi rapidement!

Le clip, lancé en première pendant le Match des étoiles de la LNH 2012 à Ottawa le week-end dernier, a permis de rassembler les membres des sports d’élite de Montréal et les artistes de talent qui ont travaillé à sa production. L’engouement ainsi créé sera sans aucun doute transmis aux organisations sportives internationales et nationales qui adhèrent et font la promotion de la campagne « Dis NON! au dopage » de l’AMA.

Crédits

Annonceur: Agence mondiale antidopage

Agence: TP1

Direction de création: Patrick Williams

Direction artistique: Karim Mallem

Animation: Amélie Tourangeau

Service-conseil: Jan-Nicolas Vanderveken

Production d’agence: Grey Recanati

Maison de production: Outan

Production: Patrick Chevrier

Réalisation: Benoit Vermandel

Coordination de la production: Vincent Vermandel

Direction photo: Patrick Peris

Montage: Phillipe Pinard

Colorisation: Benoit Marcoux

Postproduction: Post Modern

Musique originale: Nicolas Leupi

Merci à l’Université McGill, à l’UQAM, au Collège Jean-de-Bréboeuf et à Tennis Montréal.