06-10-2013---Ecoresponsable

100% écoresponsable?

10 juin 2011

Vous connaissez le PACT? Dans mon cas, la première rencontre avec l’organisme s’est faite quand Marie Reumont, la femme derrière l’initiative, a approché TP1 pour développer son nouveau site. Il est d’ailleurs en ligne. Le PACT, c’est un grand projet dont l’objectif est de sensibiliser les communicateurs à la conception écoresponsable. Bien sûr, ça s’applique surtout au print, mais on commence aussi à en parler en web (l’hébergement vert, ça existe aussi.) Nous sommes maintenant membres et, vendredi matin dernier, Marie a « initié » quatre designers et un vendeur (c’est moi) à l’écoresponsabilité en comms. Voici le point de vue de l’équipe:

« La semaine dernière, nous avons eu la chance de suivre une formation du PACT. Nous avons appris, entre autres, que nos cartes d’affaires sont épaisses, faites avec deux cartons collés et peut-être pas si écoresponsables que ça. Peut importe, car cette formation n’a pas comme but de blâmer, mais plutôt de sensibiliser. Développer des réflexes, comprendre, se poser les bonnes questions. Nos cartes ne sont pas écoresponsables, elles le deviendront peut-être, peut-être pas. Ce qui est important, c’est l’effort collectif, la transmission du message et sa compréhension. Il y a plusieurs étapes par lesquelles le designer peut intervenir dans son processus, dont la plus importante dans notre cas: la conception. » – Patrick

« Cette formation m’a fait réaliser qu’il n’existe pas de solution miracle à aucun problème. Nous sommes présentement à un tournant en ce qui a trait au respect de l’environnement, par rapport à tout ce qui est imprimé. Les étapes de production d’un document sont multiples, de la coupe du bois au recyclage du produit fini. Les designers graphiques ne sont donc pas les seuls intervenants dans un projet imprimé. Pour nous aider, on peut se fier sur certains standards, mais encore faut-il pouvoir discerner le vrai du faux. Nous avons encore beaucoup à apprendre et à vérifier, mais les pistes de solutions, ainsi que la volonté, sont définitivement là. » – Bruno

« En tant que designer graphique, je me dois d’appliquer des notions de base en développement durable à mes projets imprimés et de considérer le cycle de vie d’un produit et son emprunte écologique. Ce que j’ai le plus apprécié de la formation, c’est l’opportunité de converser sur un sujet qui touche à la fois notre métier et notre vie quotidienne. Lors de la formation, nous avons été informés des enjeux et des problématiques de la communication graphique écoresponsable. Par contre, il aurait aussi été intéressant de connaître des solutions plus spécifiques pour la pratique: couvrir l’aspect d’écoresponsabilité en mode création et conception, pas seulement ce qui concerne la production du rendu final. Pour ma part, j’ai bien hâte de pouvoir poser des gestes spécifiques lors de la conception de nouveaux projets. » – Pascale

« Nous avons énormément de travail à faire pour que le design écoresponsable devienne facilement accessible aux designers. Pendant ce temps, nous pouvons évaluer le cycle de vie de nos projets imprimés et tenter d’en améliorer chaque partie, tout en nous mettant au défi d’amener une deuxième vie aux produits que nous aidons à mettre sur le marché. Même si ça nous demande parfois un peu plus de temps, il ne faut pas oublier que d’économiser sur la quantité de matière, utiliser des matières recyclées ainsi que de s’assurer d’avoir des matières recyclables est un excellent début vers une pratique responsable. En tant que designers, nous avons la possibilité, et donc la responsabilité de faire notre part pour changer les choses. » – Élisa-Maude