14mars

À lire ce week-end – semaine du 14 mars 2016

18 mars 2016

Chaque semaine, TP1 vous partage un top 5 du contenu qui a attiré son attention ici et ailleurs. Voici les incontournables de la semaine du 14 mars.

L’hôtel jurassique
Après plus de 15 heures de vol, vous atterrissez enfin. Vous voilà au Japon. Exténué, vous embarquez dans un taxi. Destination: Henn-na Hotel; en français, l’étrange hôtel. Vous y arrivez. À l’accueil, devant vous, avec son air sympathique et ses griffes acérées, un vélociraptor robotisé vous explique la démarche pour vous inscrire. Fiction? Non: 2016. Bienvenue dans cet hôtel où le personnel n’est presque constitué que de robots!
À lire sur Wired Pocket

Finis, les meetings mortels
Les réunions. Chaque année, aux É.-U., l’on estime que 37 milliards de dollars s’envolent par les fenêtres des salles où se déroulent maintes rencontres improductives. Pourtant, les réunions semblent nécessaires… Et si le problème résidait non dans le phénomène, mais dans l’approche? Découvrez l’holacratie, système élaboré par Brian Robertson, qui propose aux entreprises de fonctionner comme un «organisme évolutif».
À lire sur The New York Times Magazine Pocket

Votre voisin, cet espion
Le fraudeur fraudé. C’est l’histoire de Daniel Rigmaiden, qui, en 2008, fut arrêté par le FBI pour motifs de fraude et de vol d’identité. Comment l’ont-ils trouvé? À l’aide du StingRay, un appareil qui déjoue les téléphones cellulaires afin d’obtenir leurs numéros de série. Légal? Plus ou moins. Mais le plus gros problème est le suivant: l’assemblage d’un tel outil fait maison est à la portée de presque tous. Votre voisin, votre concurrent, votre belle-mère…
À lire sur Bloomberg Pocket

Programmeur ou architecte?
Le développement d’un logiciel est près de la conception d’une ville. Du moins, c’est la vision qu’expose l’anthropologue et architecte Christopher Alexander dans A pattern language, livre paru en 1977. Les logiciels, à l’instar des villes, ont besoin d’entretien, de maintenance. Mais plus un logiciel prend de l’âge, moins il a d’utilisateurs. Donc, moins il y a de programmeurs travaillant à son amélioration. Les utilisateurs délaissent-ils les logiciels parce que les bogues s’accumulent? Ou est-ce que les problèmes s’additionnent parce qu’il y a moins d’utilisateurs, donc moins de programmeurs engagés? Devrions-nous revoir notre conception de la maintenance?
À lire sur 18F Pocket

La typo du métro
Il y a 100 ans, Edward Johnston créait la police de caractères qui a longtemps été la fonte officielle des transports publics de Londres. Découvrez le travail de ce célèbre artisan, considéré comme un des pères de la typographie moderne.
À lire sur The Guardian Pocket

Les mots du futur
#Commandité
Dans le cadre du Mois de la francophonie, TP1 présente une série de quatre textes sur le français. Le thème de cette semaine: les buzzwords.
À lire sur Grenier aux nouvelles Pocket

Le coup de cœur de la semaine
Quoi de plus désagréable que cette sonnerie criarde qui vous réveille le matin ? Vous avez bien tout essayé, des cadrans lumineux aux sonneries les plus douces. Mais rien n’y fait. Seule cette sonnerie aiguë parvient à vous tirer du sommeil. Si seulement le réveil pouvait être aussi doux que l’odeur du café matinal. Découvrez le Sensorwake, ce réveil qui ne sonne pas, mais sent bon.
À découvrir sur Sensorwake.com

Dans vos oreilles: Black Girl Nerds
Amanda Spann et Sheena Allen sont les conceptrices du logiciel derrière l’application de mixologie Alchomy. Celle-ci compte aujourd’hui plus de deux millions de téléchargements. Elles traitent ici de l’évolution du monde des technologies, univers plus accessible qu’on le croit.