04-08-2011---Grande-idée

Quel est l’état de vos grandes idées?

8 avril 2011

Partagez vos idées avec nous

Issam vous a déjà parlé des grandes idées et de leur acceptation sociale. Nous vous le rappelons, une grande idée passe par quatre états avant son acceptation sociale : idiot, controversé, progressiste et évident. On n’a qu’à penser à la découverte de la rotondité de la Terre ou au mariage gai pour s’en persuader.

Pour notre troisième mois du calendrier d’agence TP1, nous avons décidé de voir quel est l’état de certaines grandes idées dans la communauté. Pour cela, nous avons créé une interface simple qui permet aux lecteurs de voter l’état d’une idée ou d’en soumettre une.

Bien sûr, nous avons dû faire face à plusieurs enjeux : confidentialité, HTML5 et design.

Confidentialité

Christopher Poole ou Moot, pour les habitués de 4Chan, disait lors de sa conférence à SXSW que l’anonymat est la plus pure forme d’authenticité : « Anonymity is authenticity. It allows you to share in a completely unvarnished, raw way. » C’est exactement pour cette raison que nous autorisons les gens à soumettre anonymement leur idée.

En ce qui concerne les commentaires, nous avons utilisé le module de commentaires Facebook qui assure un dialogue pour chaque idée. C’est important que le tout ne soit pas anonyme, car c’est une loi bien connue de l’Internet: Anonymat + Audience = WTF.

HTML5

Nous avons programmé un Drupal très léger qui accomplit les deux fonctions essentielles du site web : proposer des idées et voter. Une grande idée doit être accessible sur toutes les plateformes, nous avons donc opté pour le HTML5 pour faire vivre l’expérience.

Nous avons choisi une limite de 120 caractères par idée afin de forcer l’utilisateur à livrer une idée concise, claire et rapide à lire. Cette limite nous permet aussi de tweeter l’idée plus facilement et de ne pas perdre l’attention du lecteur lors de sa lecture.

Nous avons aussi utilisé le module VotingAPI qui a la réputation d’être souvent trop compliqué pour les besoins spécifiques à chaque cause. Il fallait par contre vérifier par nous-mêmes ces rumeurs et c’est malheureusement le cas, à notre avis. Quand l’envie nous démange de faire son propre module plutôt que d’utiliser un module existant, c’est souvent un signe que quelque chose cloche.

Nous essayons pour chaque projet du calendrier d’introduire certains éléments du fameux HTML5 et ce projet ne fait pas exception. La grande idée ne présente pas de vidéo ou d’audio, mais amène plutôt une sémantique particulière introduite par HTML5.

Les balises utilisées sont choisies sémantiquement selon leur rôle dans la page. Par exemple, la balise <article> est utilisée pour du contenu de syndication. Nous sommes d’ailleurs très fiers que notre projet Drupal n’ait pas l’air d’un projet Drupal, même lorsque l’on regarde le code source. Pour réaliser cet exploit, nous avons dû dériver une bonne partie des fonctions de thèmes par défaut de Drupal 6.

Design

L’emphase est sur l’idée et son état. Nous avons donc décidé de réduire au maximum le bruit pour se concentrer sur l’idée. C’est pour cette raison que nous avons choisi des couleurs simples et contrastées, avec de nombreux espacements.

Nous avons hâte de voir quelles idées naîtront de ce projet et si la communauté est prête à les accepter ou non.

Note légale : Les idées soumises sont la propriété intellectuelle des auteurs et non de l’agence web TP1 ou de ses clients.