02-18-2013---4-États-idées

Les quatre états de l’acceptation sociale d’une grande idée

18 février 2011

Qu’est-ce qu’une grande idée? Une grande idée est une idée capable de changer les règles du jeu, d’établir de nouveaux standards et de marquer de façon permanente l’Histoire. Non, je ne parle pas des grandes idées publicitaires. Je parle d’idées comme légaliser le mariage gai ou encore l’euthanasie.

J’avais déjà parlé de ce concept sur mon blogue, mais j’en profite pour creuser davantage. Pour faire un petit rappel, tout a commencé quand j’ai lu un article sur Communication Arts d’un directeur de création d’une agence américaine. Il citait Lant Pritchett, un professeur d’économie à Harvard, qui expliquait dans une de ses présentations que toutes les grandes idées passent par quatre étapes distinctes quand il s’agit de leur acceptation sociale: idiot, controversé, progressiste et évident. Par contre, la perception d’une idée et son assimilation n’est jamais universelle. L’acceptation d’une idée change d’un individu à un autre, d’un pays à un autre, d’une culture à une autre, d’une classe sociale à une autre.

Cette réflexion est très intéressante. Prenons comme exemple une des plus grandes idées que l’Humanité a connu: La Terre gravite autour du soleil.

  • Avant 1510: idiot — Aristote dit que la Terre est au centre de l’univers dans un modèle géocentrique
  • Entre 1510 et 1633: controversé — Copernic détruit le géocentrisme et met les bases du modèle héliocentrique
  • Entre 1633 et 1757: progressiste — Galilée et d’autres scientifiques favorisent la poursuite des recherches et la levée de l’interdit
  • Après 1757: évident — l’Église reconnaît que la Terre tourne autour du soleil

Il est aujourd’hui impossible de remettre en évidence que la Terre gravite autour du soleil (à part peut-être pour lui.)

Cependant, certaines idées comme la théorie de l’évolution ont du mal à passer à l’étape évident dans la mesure où le créationnisme est encore très présent dans certaines communautés et pays.

La morale de l’histoire est qu’une grande idée n’est jamais grande pour tout le monde. Avoir une grande idée c’est bien, mais ramener les gens vers cette idée est peut-être un défi plus important que l’idée elle-même. Les réseaux et l’Internet vont rapidement accroître l’acceptation sociale des grandes idées. Qui eut crû qu’une révolution allait se produire dans le monde arabe et à cette vitesse?

À votre tour maintenant. Dites-nous, dans les commentaires, quelles sont les grandes idées qui ont changé ou changent l’Humanité. Précisez selon votre propre perception dans quelle état l’idée se trouve à l’échelle de Montréal, du Québec, du Canada et du monde.