03-15-2011---Sérendipité

La sérendipité à l’ère des technologies sociales

15 mars 2011

La sérendipité est la manifestation fortuite du croisement entre le hasard d’une situation et l’intelligence d’une personne qui l’amène à faire des découvertes inattendues. Le post-it, l’aspirine et le coca-cola sont toutes des inventions fortuites (ou « sérendipiteuses ») dans la mesure où l’inventeur a su profiter d’un hasard pour transformer son expérience au profit d’une plus grande valeur. Aujourd’hui, la sérendipité fait partie de notre façon de trouver de l’information et socialiser. En cherchant sur Wikipédia le mot sérendipité, nous pouvons nous retrouver très loin et découvrir de nouvelles connaissances au gré des clics. D’ailleurs, un jeu basé sur ce concept existe : Wikipedia Maze (merci Alex) est un jeu où le but est de faire le lien entre deux mots ou expressions qui sont reliées par sérendipité.

La sérendipité naît de l’appréhension

Foursquare est un excellent moyen pour découvrir de nouvelles places et astuces. L’outil favorise la sérendipité et, pour qui se prête au jeu, la récompense peut-être très intéressante. D’ailleurs, le créateur de Foursquare rappelle qu’il a été inspiré par la joie que lui procurait la découverte d’objets dans Zelda (le boomerang). Même hors-ligne, marcher sans but dans la rue nous permet souvent de faire des découvertes intéressantes, du peu qu’on ralentisse le rythme et qu’on prenne le temps d’observer et d’écouter l’environnement. Prendre une ruelle inconnue et entrer dans un restaurant dont on n’a jamais entendu parler représentera toujours à mon sens le summum de l’expérience sérendipiteuse. Il faut qu’une expérience dégage une certaine appréhension pour qu’elle ait le potentiel de devenir sérendipiteuse. La zone de confort du connu, de la recette, n’est donc pas nécessairement celle d’où provient la sérendipité et encore moins l’innovation.

La sérendipité au travail

La sérendipité est intimement liée à la créativité et l’expérimentation. Elle est aussi reliée à l’induction, l’opération mentale qui consiste à généraliser un raisonnement ou une observation à partir de cas singuliers (qui a parlé de brief de création?) Personnellement, j’aime travailler dans des environnements encouragent spontanément (et même naïvement) la sérendipité. Travailler avec des designers, des programmeurs et des producteurs encourage la sérendipité. Même dans un département, collaborer avec des gens aux horizons et aux modes de pensée différents aide à progresser en zigzag et trouver des solutions originales. Nos projets du calendrier d’agence en sont de bons exemples.

Une application de la sérendipité

L’autre raison pour laquelle je vous parle de ce concept est que j’ai eu la chance de rencontrer Lenny Rachitsky au Year One Labs, où nous avons discuté de sérendipité, de karma, de mécaniques de jeux et surtout, de l’application qu’il a développée : Localmind.

[vimeo 20825954 w=614&h=459]

Localmind est une application de géolocalisation avec un système de questions-réponses. La différence avec Foursquare est l’ubiquité qu’elle propose à l’utilisateur. Pas la peine d’être proche d’une place pour voir ce que s’y passe. Avec Localmind, on peut en un coup d’oeil voir tout ce qui se passe dans la zone qui nous intéresse et poser des questions. Exemples: Il est samedi 10h, vous voulez aller au Café Falco pour le brunch japonais, mais vous ne savez pas s’il y a trop de monde ou pas. Solution: Vous pouvez soit demander à une personne qui est présente, soit demander au représentant de l’endroit. Pratique, non? Les utilisations sont nombreuses: découvrir de nouveaux restaurants, vérifier s’il n’y a pas trop de monde chez IKEA, ou encore demander si le ratio hommes/femmes est avantageux dans un bar. Ce dernier exemple est la première application développée par Lenny. À TEDxConcordia, Lenny a donné une présentation sur la sérendipité et son importance dans la vie de tous les jours. Comme Lenny l’a fait remarquer, un proverbe soufi dit : « Knowledge ?that ?takes ?you? not? beyond ?yourself ?is ?far? worse? than ?ignorance. »

Quelle a été votre dernière découverte sérendipiteuse et que pensez vous de la sérendipité au travail et dans vos relations sociales?